L’identification

Il est bon de rappeler que l’identification des chats est obligatoire depuis le 1er janvier 2012.

Elle se fait soit par tatouage dans l’oreille après anesthésie, soit par la pose d’une puce électronique. La puce est à peine plus grosse qu’un grain de riz et elle est insérée sous la peau du chat, au niveau du cou.

Non la puce n’est pas reliée à un satellite, ce qui aurait l’avantage de retrouver facilement son chat en cas de perte.

Les deux systèmes ont leurs inconvénients. Le tatouage peut devenir illisible avec le temps. On en a même vu s’effacer après 15 jours. Mais le tatouage a l’avantage de se voir. Ainsi, toute personne qui trouve un chat sait tout de suite s’il est identifié. On peut donc supposer qu’il appartient à quelqu’un, ce qui n’est pas le cas pour la puce électronique puisqu’elle ne se voit pas et que nombreux sont les gens qui ignorent encore l’existence de cette méthode d’identification.

Si votre chat risque d’être amené à vous accompagner à l’étranger, il vous faudra choisir la puce électronique.

Lire la suite

cosa-animalia-slider-4

Le chat libre

Le chat des rues, appelé communément jusque là « chat errant » a obtenu le statut de chat libre.
A l’origine, les chats libres sont des chats perdus, des chats abandonnés et bien sûr des chats nés de ceux-ci.

Certaines personnes estiment que ces chats sont malheureux. Comme si le bonheur du chat devait passer impérativement par la présence de l’homme. (suite…)

Lire la suite